« Q : C’est un virage crucial, il y aura un avant et un après «plan Grec» dans l’histoire de l’Europe et de la zone euro ?

R : Absolument. Pour les deux, et pas seulement la zone euro. Cette dernière a été créée pour que des pays se rapprochent. Désormais, elle les pousse à se déchirer et voit les éléments les plus forts dévorer les plus faibles. C’est la négation même de la zone euro que l’on a vue à l’œuvre. La question se pose : la zone est-elle encore réparable avec des dommages aussi importants ? »

  http://www.liberation.fr/monde/2015/07/15/joseph-stiglitz-l-allemagne-n-a-ni-bon-sens-economique-ni-compassion_1348536