Incroyable projet de réforme qui évacue de menues questions telles que les inégalités, le chômage.. et qui s’orientent vers la microéconomie, soit le lavage de cerveau en faveur « d’homo economicus » et de sa rationalité qui le pousse à rechercher son utilité maximale et (surtout) son profit maximal!

Non, non, les commissions de programme ne sont pas au service du pouvoir!

Espérons dans les semaines à venir une réelle mobilisation lycéenne et enseignante!

http://www.alternatives-economiques.fr/sciences-economiques-et-sociales-au-lycee—la—rupture—au-programme_fr_art_633_47511.html?PHPSESSID=g9kb87v90ihg2v9hnklotcr4b0