Françoise Duthu

Bienvenue sur mon blog : poésies, photos, travaux universitaires, textes politiques, …

Archive pour la catégorie 'Accueil'

2017, se souvenir de la beauté de la vie

Posté : 3 janvier, 2017 @ 12:41 dans Accueil, Actu du site | Pas de commentaires »

Fleur_du_desert_photo_2

En guise de voeux pour cette année 2014 qui commence…

Posté : 1 janvier, 2014 @ 2:29 dans Accueil, Actu du site | Pas de commentaires »

… pour ne pas oublier notre commune humanité, en ces temps de crise, en ces temps de guerre, en ces temps de peur.

Connaître notre fragilité, songer à propager la paix, bannir la haine et la bêtise, célébrer la vie maintenant.

A tous, une année de plein coeur.

 

La rose et le réséda

Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas
Tous deux adoraient la belle
Prisonnière des soldats
Lequel montait à l’échelle
Et lequel guettait en bas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Qu’importe comment s’appelle
Cette clarté sur leur pas
Que l’un fut de la chapelle
Et l’autre s’y dérobât
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Tous les deux étaient fidèles
Des lèvres du coeur des bras
Et tous les deux disaient qu’elle
Vive et qui vivra verra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Du haut de la citadelle
La sentinelle tira
Par deux fois et l’un chancelle
L’autre tombe qui mourra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Ils sont en prison Lequel
A le plus triste grabat
Lequel plus que l’autre gèle
Lequel préfère les rats
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Un rebelle est un rebelle
Deux sanglots font un seul glas
Et quand vient l’aube cruelle
Passent de vie à trépas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Répétant le nom de celle
Qu’aucun des deux ne trompa
Et leur sang rouge ruisselle
Même couleur même éclat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Il coule il coule il se mêle
À la terre qu’il aima
Pour qu’à la saison nouvelle
Mûrisse un raisin muscat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

L’un court et l’autre a des ailes
De Bretagne ou du Jura
Et framboise ou mirabelle
Le grillon rechantera
Dites flûte ou violoncelle
Le double amour qui brûla
L’alouette et l’hirondelle
La rose et le réséda

 

Louis Aragon, 1944

En guise de voeux pour cette année 2014, un poème…

Posté : 30 décembre, 2013 @ 8:06 dans Accueil, Actu du site | Pas de commentaires »

… pour ne pas oublier notre commune humanité, en ces temps de crise, en ces temps de guerre, en ces temps de peur.

Connaître notre commune fragilité, songer à propager la paix, bannir la haine et la bêtise, célébrer la vie maintenant.

A tous, une année de plein coeur.

 

La rose et le réséda

Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas
Tous deux adoraient la belle
Prisonnière des soldats
Lequel montait à l’échelle
Et lequel guettait en bas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Qu’importe comment s’appelle
Cette clarté sur leur pas
Que l’un fut de la chapelle
Et l’autre s’y dérobât
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Tous les deux étaient fidèles
Des lèvres du coeur des bras
Et tous les deux disaient qu’elle
Vive et qui vivra verra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Du haut de la citadelle
La sentinelle tira
Par deux fois et l’un chancelle
L’autre tombe qui mourra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Ils sont en prison Lequel
A le plus triste grabat
Lequel plus que l’autre gèle
Lequel préfère les rats
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Un rebelle est un rebelle
Deux sanglots font un seul glas
Et quand vient l’aube cruelle
Passent de vie à trépas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Répétant le nom de celle
Qu’aucun des deux ne trompa
Et leur sang rouge ruisselle
Même couleur même éclat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Il coule il coule il se mêle
À la terre qu’il aima
Pour qu’à la saison nouvelle
Mûrisse un raisin muscat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

L’un court et l’autre a des ailes
De Bretagne ou du Jura
Et framboise ou mirabelle
Le grillon rechantera
Dites flûte ou violoncelle
Le double amour qui brûla
L’alouette et l’hirondelle
La rose et le réséda

 

Louis Aragon, 1944

Jocelyne Dakhlia : les clivages de la révolution tunisienne

Posté : 10 août, 2013 @ 10:21 dans Accueil | Pas de commentaires »

Pour sortir des simplismes.

A lire dans J’ai été intéressée par…

André Orléan : le capitalisme n’est plus un projet porteur d’alternative

Posté : 10 août, 2013 @ 10:02 dans Accueil | Pas de commentaires »

Le point de vue d’un économiste « hétérodoxe » (il appartient à l’école de la régulation, mais aussi au mouvement intellectuel des Economistes atterrés), clairvoyant sur les impasses du capitalisme financier contemporain. Instructif.

Voir J’ai été intéressée par.

Comment garder le sens de la beauté…

Posté : 30 mars, 2013 @ 2:28 dans Accueil, Actu du site | Pas de commentaires »

… face à certaines bassesses humaines?

Parfois le courage me quitte.

Se souvenir d’un sourire inattendu.

Mais comment oublier la méchanceté de ceux que vous aviez cru pouvoir estimer?

Comment supporter les rumeurs, les accusations publiques mensongères?

Se souvenir d’un sourire inattendu.

Il y a des jours tout de même, où c’est trop. Vraiment trop.

Mais demain, il y aura un sourire inattendu.

 

 

 

 

Barry Commoner, un scientifique engagé pour l’écologie

Posté : 3 mars, 2013 @ 11:53 dans Accueil | Pas de commentaires »

Comme Stéphane Hessel, il est mort à 95 ans. Mais c’est dans d’autres domaines qu’il s’est engagé, au service de la survie de l’humanité. Son apport fut considérable, tant scientifiquement que par l’impact de ses découvertes dans la société civile.

Voir Hommage à..

2013 : n’oublions pas la beauté, n’oublions pas la tendresse

Posté : 31 décembre, 2012 @ 7:13 dans Accueil, Actu du site | Pas de commentaires »

Les temps sont moroses et porteurs de danger.

Pourtant, il y a toujours quelque part dans le monde des invitations à la tendresse, des rappels de l’infinie beauté du monde naturel.

Un apaisement du coeur, un ressourcement sur le chemin, ici avec Rokia Traoré, qui chante Kélé Mandi.

http://www.facebook.com/video/video.php?v=1806135155614

Que cette année 2013 vous apporte l’amité et la paix du coeur.

 

Voeux 2012 (bis)

Posté : 1 janvier, 2012 @ 2:43 dans Accueil | Pas de commentaires »

En cette année  2012, que le printemps soit dans vos coeurs, que le printemps soit dans vos vies, que le printemps soit dans les rues

Face à la misère, la barbarie, l’injustice, la destruction du vivant, l’indifférence, opposons l’élan de l’indignation et de la joie. Avec intelligence, dans la fraternité.

Vers la paix du coeur et la paix dans le monde.

A nous tous, dans nos fragilités.

2012, l’espoir, envers et contre tout!

Posté : 31 décembre, 2011 @ 1:48 dans Accueil | Pas de commentaires »


L’année 2012 s’annonce difficile sur tous les fronts. L’Europe, le monde,  s’enfoncent dans une crise économique et sociale sans fin prévisible. La crise environnementale, sous-jacente, n’est pas prise à bras le corps. 38 millions de personnes ont dû se déplacer cette année face aux catastrophes environnementales. Les puissances se concurrencent au risque de l’affrontement. Le monde est en crise sur tous les plans.

Mais l’humain, c’est l’espoir, envers et contre tout.

Je vous souhaite une année 2012 à l’espoir tenace et vous offre ce discours imaginé par Chaplin dans son film Le dictateur, tellement prémonitoire. Car il n’y a pas rupture dans l’histoire, mais approfondissement d’une logique née il y a longtemps, celle d’un monde mené par la « rationalité » et la recherche du profit.

Image de prévisualisation YouTube

 

Prenez soin de vous, de vos proches et de vos lointains Soyons solidaires, fraternels, résolus et courageux. Pour un autre monde.

Bonne année 2012!

12
 

citoyen du monde |
College Pratique du Nord-Est |
Indemnisation du préjudice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | charleseugenerene
| Claudine Wuilque
| M.D.L. assistance service