Françoise Duthu

Bienvenue sur mon blog : poésies, photos, travaux universitaires, textes politiques, …

Archive de l'auteur

Jean, mon frère, s’en est allé …

Posté : 15 février, 2018 @ 1:45 dans Actu du site, Des mots et des choses | Pas de commentaires »

… au tout début de ce jour, entouré d’une mer de tendresse, bercé de blues et de caresses, de tant de mains.

Tous nous l’aimions parce qu’il était aimable : bon, rassurant, responsable, simple et léger aussi…

Il doit beaucoup à celle qui a partagé cinquante ans de sa vie et elle lui doit beaucoup. Ils sont le seul couple que je connaisse qui a su s’aimer toute une vie. Une confiance absolue, une immense tendresse, beaucoup de gaîté et de fantaisie les reliaient l’un à l’autre..leurs deux enfants sont aujourd’hui de belles personnes.

Il a aimé la vie, il a aimé son métier de prof… avec lui, les élèves aimaient les cours de maths et les attendaient même avec impatience… car dans son enfance, doté de tous les talents nécessaires,  à côté de ses chères études, il prenait  le temps de la vie et de l’amitié. C’est pourquoi il les comprenait si bien. Son immense talent pédagogique, il a généreusement continué à l’exercer après sa retraite.

Il aimait la musique, Bach, Jethro Tull, les Rollings stones, Neil Young, le rock, le blues.. et partageait sa passion avec le compagnon de sa fille.

La lumière de sa vie ces deux dernières années a été son petit fils, fils de son fils, arrivé dans sa vie à l’âge de 6 ans. Il avait tant et tant encore à lui donner… un grand-père qui va manquer, un grand-père qui restera aussi au fond du cœur. Foot, rugby, toupie, échecs… en  peu de temps tant de partage et de bonheur..

Chacun de ceux qui l’ont connu l’ont aimé… impossible de ne pas l’aimer, mon seul frère, mon frère préféré..

Il me manque sans que je réalise encore pleinement son absence,  son impossible absence.

66 ans…

Je t’ai connu, petit frère chéri, de ton deuxième à ton dernier jour… c’est proprement impensable..

Ta bonté est à jamais dans nos mémoires.

Que nos pleurs deviennent des fleurs,

Des fleurs multicolores pour colorer nos jours.

Jean, je t’aime, nous t’aimons.

Ne nous oublie pas.

 

 

 

 

 

Corinne Pelluchon, une philosophie de la considération (et de l’écologie)

Posté : 19 janvier, 2018 @ 9:05 dans Actu du site, j'ai été intéressée par... | Pas de commentaires »

Contre l’économisme et pour tellement plus! Passionnant entretien avec la philosophe de la considération, Corinne Pelluchon.

http://www.lefigaro.fr/vox/culture/2018/01/19/31006-20180119ARTFIG00258-corine-pelluchon-l-economisme-qui-n-a-rien-a-voir-avec-le-liberalisme-de-john-locke-ou-d-adam-smith-a-quelque-chose-de-totalitaire.php#xtor=AL-201

Une année de tendresse

Posté : 10 janvier, 2018 @ 8:03 dans Accueil, Actu du site | Pas de commentaires »

Image result for Bonté

Le génocide arménien- Bibliographie

Posté : 10 janvier, 2018 @ 7:49 dans Actu du site, Histoire | Pas de commentaires »

Le génocide arménien a été longtemps mal documenté. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Voici une bibliographie qui le démontre

https://www.lexpress.fr/culture/livre/17-livres-autour-du-genocide-armenien_1673822.html

Du solstice d’hiver à Noël

Posté : 24 décembre, 2017 @ 12:55 dans Non classé | Pas de commentaires »

Un article détaillé et instructif, à lire a tête reposée!

Joyeux solstice, Joyeux Noël

http://journals.openedition.org/questes/4371

17 Octobre 1961, les faits, interview de G. Manceron

Posté : 18 octobre, 2017 @ 9:57 dans Actu du site, Histoire | Pas de commentaires »

http://mobile.lemonde.fr/societe/article/2011/10/17/17-octobre-1961-ce-massacre-a-ete-occulte-de-la-memoire-collective_1586418_3224.html

Des mots oiseaux, des mots cailloux

Posté : 2 septembre, 2017 @ 1:24 dans Actu du site, Des mots et des choses | Pas de commentaires »

On aimerait des mots soyeux et insolents

Des mots dansants, des mots chantants,

Des mots oiseaux

Des mots messagers

Des mots comme sentiers vagabonds

Des mots comme vague dévalant la montagne

Des mots ardents traversant le feu et le soleil couchant

Des mots aux senteurs d’été

Des mots qui apaisent le cœur

Des mots musique

 

Mais ce sont pauvres mots qui tombent de ma plume

Comme oisillons tombés du nid

Des mots cailloux

Des mots modestes,

Des mots frileux à réchauffer au creux des mains

Des mots à consoler

Des mots de tous les jours

Qui savent qu’ils ne peuvent capturer le présent

 

Alors les mots se taisent

Juste pour être là

Présente

Immédiatement là

Vivante.

 

 

 

 

 

 

 

 

Traces

Posté : 20 août, 2017 @ 8:06 dans Actu du site, Des mots et des choses | Pas de commentaires »

Juste l’inattendu et la légèreté, les sourires, les paroles, les gestes en écho…

Un présent proche et déjà souvenir…

En garder trace dans le coeur, seulement cela.

Ne pas peser, ne pas attendre.

Cela fut, sera peut-être, peut-être pas. Et le comment m’échappe.

La simplicité, l’innocence, l’instant…

Merci pour ce cadeau.

Merveilleux cadeau de vie.

De la vie qui rappelle que rien n’est jamais fermé à qui ose et accepte l’inconnu.

Syrie- La révolution orpheline

Posté : 26 juillet, 2017 @ 6:10 dans Actu du site, j'ai été intéressée par..., Partout dans le monde | Pas de commentaires »

Un article de fond très bien construit sur les six ans qui se sont écoulés depuis le début de la révolution syrienne. Lecture recommandée!

Résumé : « À l’heure de publier cet essai, six années se sont écoulées depuis le début de la révolution syrienne en mars 2011. Une révolution qui s’est transformée dès 2012 en lutte armée, puis en guerre totale avec l’intervention de plusieurs acteurs régionaux, dont à partir de septembre 2015 celle de la Russie. Invitation à un retour sur la propagande du régime Assad, ses politiques, sur l’attitude de la « communauté internationale » et de certains milieux de la gauche arabe et occidentale, sur l’image et les représentations du conflit syrien dans certains médias audiovisuels, ainsi que sur la résistance de la société syrienne. »

http://vendredis-arabes.blogspot.be/2017/07/la-revolution-orpheline-la-revolution.html?m=1

Entretien avec Sonia Dayan. Théorie critique, sociologie de la domination et perspectives féministes ( Moyen-Orient et Afrique du Nord )

Posté : 19 juillet, 2017 @ 3:06 dans Actu du site, j'ai été intéressée par... | Commentaires fermés

Une pensée critique toute en finesse. Lorsque l’intelligence critique s’entremêle avec la sensibilité à l’expérience. Cela nous sort des simplismes d’un certain nombre d’approches rigides, produisant un systématisme virant parfois au dogmatisme (que ce soit celle de Bourdieu ou celle de certains groupes racisés). Lecture recommandée. C’est long, mais vaut largement le détour.

https://grm.revues.org/899

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12345...375
 

citoyen du monde |
College Pratique du Nord-Est |
Indemnisation du préjudice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | charleseugenerene
| Claudine Wuilque
| M.D.L. assistance service