Françoise Duthu

Bienvenue sur mon blog : poésies, photos, travaux universitaires, textes politiques, …

Jean, mon frère, s’en est allé …

Classé dans : Actu du site,Des mots et des choses — 15 février, 2018 @ 1:45

… au tout début de ce jour, entouré d’une mer de tendresse, bercé de blues et de caresses, de tant de mains.

Tous nous l’aimions parce qu’il était aimable : bon, rassurant, responsable, simple et léger aussi…

Il doit beaucoup à celle qui a partagé cinquante ans de sa vie et elle lui doit beaucoup. Ils sont le seul couple que je connaisse qui a su s’aimer toute une vie. Une confiance absolue, une immense tendresse, beaucoup de gaîté et de fantaisie les reliaient l’un à l’autre..leurs deux enfants sont aujourd’hui de belles personnes.

Il a aimé la vie, il a aimé son métier de prof… avec lui, les élèves aimaient les cours de maths et les attendaient même avec impatience… car dans son enfance, doté de tous les talents nécessaires,  à côté de ses chères études, il prenait  le temps de la vie et de l’amitié. C’est pourquoi il les comprenait si bien. Son immense talent pédagogique, il a généreusement continué à l’exercer après sa retraite.

Il aimait la musique, Bach, Jethro Tull, les Rollings stones, Neil Young, le rock, le blues.. et partageait sa passion avec le compagnon de sa fille.

La lumière de sa vie ces deux dernières années a été son petit fils, fils de son fils, arrivé dans sa vie à l’âge de 6 ans. Il avait tant et tant encore à lui donner… un grand-père qui va manquer, un grand-père qui restera aussi au fond du cœur. Foot, rugby, toupie, échecs… en  peu de temps tant de partage et de bonheur..

Chacun de ceux qui l’ont connu l’ont aimé… impossible de ne pas l’aimer, mon seul frère, mon frère préféré..

Il me manque sans que je réalise encore pleinement son absence,  son impossible absence.

66 ans…

Je t’ai connu, petit frère chéri, de ton deuxième à ton dernier jour… c’est proprement impensable..

Ta bonté est à jamais dans nos mémoires.

Que nos pleurs deviennent des fleurs,

Des fleurs multicolores pour colorer nos jours.

Jean, je t’aime, nous t’aimons.

Ne nous oublie pas.

 

 

 

 

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

citoyen du monde |
College Pratique du Nord-Est |
Indemnisation du préjudice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | charleseugenerene
| Claudine Wuilque
| M.D.L. assistance service