Françoise Duthu

Bienvenue sur mon blog : poésies, photos, travaux universitaires, textes politiques, …

Archive pour janvier, 2014

Hollande et son « socialisme de l’offre »

Posté : 17 janvier, 2014 @ 4:31 dans Actu du site, j'ai été intéressée par... | Pas de commentaires »

Excellente analyse d’Alain Lipietz, un économiste de haute volée malheureusement peu entendu!

http://lipietz.net/?breve491

Analyse critique de la conférence de presse récente du Président de la République, dans une perspective historique et internationale.

Eros et askesis, les deux voies conduisant à la spiritualité

Posté : 17 janvier, 2014 @ 4:26 dans Actu du site | Pas de commentaires »

Selon Michel Foucauld.

Voir Des mots et des choses.

Eros et askesis, les deux voies conduisant à la spiritualité

Posté : 17 janvier, 2014 @ 4:24 dans Des mots et des choses | Pas de commentaires »

« M. Foucault n’oppose pas philosophie et spiritualité. Il suggère différemment que la philosophie dans l’Antiquité ne peut pas se réaliser sans cette dimension qu’il qualifie de spiritualité. Pour le dire brièvement, la philosophie ne peut permettre d’accéder effectivement à la vérité que si une opération de transformation du sujet sur lui-même a lieu, une opération de « spiritualisation » donc. La philosophie réalisée ou se réalisant est par conséquent spirituelle. Selon la suggestion de M. Foucault, l’erôs, l’amour, force d’arrachement, de ravissement, ou l’askèsis, discipline méthodiquement conduite de l’exercice sur soi (de contrôle des affections, de mise en œuvre d’un jugement droit…), sont les deux voies permettant d’opérer cette transformation. »

Extrait du cours Philosophie et Modes de vie donné sur Mooc par l’Université Paris Ouest. NB/ askesis a donné ascèse.

Se réparer…

Posté : 15 janvier, 2014 @ 12:08 dans Actu du site | Pas de commentaires »

Voir Des mots et des choses.

Se réparer…

Posté : 15 janvier, 2014 @ 12:07 dans Des mots et des choses | Pas de commentaires »

… est une longue route.

Tenir debout est une chose, avoir le coeur en paix en est une autre.

Se saisir en attendant des petites surprises de la vie au jour le jour.

Et continuer le chemin.

Au milieu des humains.

Introduction à la pensée de Gamal al Banna, interview

Posté : 11 janvier, 2014 @ 8:58 dans Actu du site | Pas de commentaires »

Ayant eu l’occasion de rencontrer Gamal al-Banna,  j’ai eu l’occasion de m’exprimer à son sujet en février 2013 sur radio Etoile du Coeur.

Même si je ne suis pas une spécialiste de sa pensée, je pense avoir transmis à son sujet des choses assez justes. Aux arabophones d’aller à la rencontre de sa pensée sur son site (il suffit de faire une recherche avec son nom sur internet).

Pour voir cet entretien, aller en rubrique Vidéos.

Introduction à la pensée de Gamal al Banna, interview

Posté : 11 janvier, 2014 @ 8:53 dans Videos | Pas de commentaires »

Il y a un peu plus d’un an, le 30 décembre 2012, mourait Gamal al-Banna, le « petit frère » du fondateur des Frères Musulmans. Je l’avais rencontré à deux reprises, notamment en 2007 au Caire. Son parcours fut très personnel. Profondément croyant, il était aussi imprégné d’une grande liberté de pensée et d’une insatiable curiosité. Son souci était celui d’un autre avenir pour l’Egypte.  En Février 2013, j’ai été invitée par Marika El Haki, animatrice alors de l’émission Islam et spiritualité sur la web radio Etoiles du Coeur, à témoigner de son approche. J’ai fait au mieux, sachant que je n’ai accès qu’au peu de son oeuvre qui a été traduite en Français. Cela peut, je pense, vous intéresser tout de même..(durée : plus de deux heures).

http://edc.radio.free.fr/edc/radio/emission/emi_show.php?emi=isspi&date=2013-02-08&type=B

En guise de voeux pour cette année 2014 qui commence…

Posté : 1 janvier, 2014 @ 2:29 dans Accueil, Actu du site | Pas de commentaires »

… pour ne pas oublier notre commune humanité, en ces temps de crise, en ces temps de guerre, en ces temps de peur.

Connaître notre fragilité, songer à propager la paix, bannir la haine et la bêtise, célébrer la vie maintenant.

A tous, une année de plein coeur.

 

La rose et le réséda

Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas
Tous deux adoraient la belle
Prisonnière des soldats
Lequel montait à l’échelle
Et lequel guettait en bas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Qu’importe comment s’appelle
Cette clarté sur leur pas
Que l’un fut de la chapelle
Et l’autre s’y dérobât
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Tous les deux étaient fidèles
Des lèvres du coeur des bras
Et tous les deux disaient qu’elle
Vive et qui vivra verra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Du haut de la citadelle
La sentinelle tira
Par deux fois et l’un chancelle
L’autre tombe qui mourra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Ils sont en prison Lequel
A le plus triste grabat
Lequel plus que l’autre gèle
Lequel préfère les rats
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Un rebelle est un rebelle
Deux sanglots font un seul glas
Et quand vient l’aube cruelle
Passent de vie à trépas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Répétant le nom de celle
Qu’aucun des deux ne trompa
Et leur sang rouge ruisselle
Même couleur même éclat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

Il coule il coule il se mêle
À la terre qu’il aima
Pour qu’à la saison nouvelle
Mûrisse un raisin muscat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas

 

L’un court et l’autre a des ailes
De Bretagne ou du Jura
Et framboise ou mirabelle
Le grillon rechantera
Dites flûte ou violoncelle
Le double amour qui brûla
L’alouette et l’hirondelle
La rose et le réséda

 

Louis Aragon, 1944

 

citoyen du monde |
College Pratique du Nord-Est |
Indemnisation du préjudice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | charleseugenerene
| Claudine Wuilque
| M.D.L. assistance service